Échos

Nouvelles d’artistes, Publications et plus encore

Défiler vers le bas

Guitares Custom pour Finneas et Billie Eilish; Linda Perry parle de sa Taylor Custom Grand Pacific; Résumé des publications sur les guitares; Sessions Taylor Acoustic; Vidéos d'artistes; Extraits du Podcast d’usine.

Les Histoires Taylor: Linda Perry

L’année dernière, dans le Wood & Steel (Rubrique Échos, Vol. 94), nous avions fait un article à propos de l’auteure-compositrice-interprète, productrice de plusieurs disques de platine et militante Linda Perry, dont le CV musical à succès comprend entre autres la réussite avec le groupe 4 Non Blondes, suivi de l’écriture, de la production et de la collaboration avec certains des plus grands noms de la musique pop, notamment Christina Aguilera, P! nk, Alicia Keys, Britney Spears, Gwen Stefani et Adele. Perry’s musical Midas touch a produit une série remarquable de joyaux pop au fil des ans; vous pouvez entendre quelques passages essentiels sur la playlist Spotify que nous avons compilée.

Comme nous l’avons partagé dans la rubrique Échos l’année dernière, Perry avait découvert nos guitares Grand Pacific en travaillant avec l’auteur-compositeur / producteur / et guitariste David Saw (517e) sur un projet d’enregistrement avec Dolly Parton. Après avoir soumis nos modèles en acajou Builder’s Edition 517 et en palissandre Builder’s Edition 717 à une comparaison approfondie de bancs d’essai, Perry a privilégié la 717e (avec une table sunburst), et elle est devenue son acoustique de référence, qu’elle a jouée en direct lors de plusieurs apparitions avec Parton. 

En conversation un jour avec Tim Godwin, notre directeur des relations avec les artistes, Perry a demandé si Taylor lui ferait une version personnalisée de sa 717e avec un système électro différent, inspiré de la guitare acoustique/électrique (une Martin D-18e) réputée pour avoir été jouée par Kurt Cobain lors du concert MTV Unplugged de Nirvana. (La guitare avait été équipée de micros électriques et comportait des boutons de tonalité montés à l’avant, comme sur une guitare électrique Solidbody.) Tim a transmis la demande à Andy Powers, qui a accepté d’en faire une. Les caractéristiques personnalisées incluent un micro manche conçu par Andy et monté sur la rosace, ainsi que notre micro ES2 derrière le sillet du chevalet. David Judd de notre équipe de développement produit a assemblé et bobiné les micros et configuré l’électronique pour permettre aux deux micros différents de fonctionner dans le même circuit. Il a également installé les boutons de réglage du volume et de tonalité montés sur la table d’harmonie. Pour finir, les initiales de Perry ont été incrustées dans le pickguard.

L’histoire Taylor de Linda

L’interprétation acoustique de “Beautiful”

Au salon Winter NAMM 2020 en janvier dernier, Godwin et Jay Parkin de notre équipe marketing ont rencontré Perry, qui a eu la gentillesse de s’asseoir avec eux et de partager son histoire Taylor, de montrer sa nouvelle Grand Pacific Custom et d’effectuer une interprétation acoustique de son hit “Beautiful”, enregistré à l’origine par Christina Aguilera.

Au-delà de sa motivation créative en tant que musicienne et productrice, Perry est également passionnée par son soutien et son apport de ressources pour les artistes, ce qu’elle fait avec la maison de disques/ maison d’édition / société de production qu’elle a cofondée, We Are Hear. Perry consacre également son énergie à un éventail de causes caritatives, notamment MusiCares et CORE (Community Organized Relief Effort), fondée par Sean Penn. Elle a été activement impliquée avec ces deux organisations ces derniers mois pour soutenir le soulagement face au COVID-19 parmi les membres de la communauté musicale de Los Angeles et de ses alentours.

Appelez le simplement FINNEAS

Si vous avez accordé la moindre attention à la musique pop au cours de ces dernières années, vous avez entendu parler de Billie Eilish qui récemment, a raflé toutes les récompenses de la musique grâce à la force de son dernier album, When We All Fall Asleep, Where Do We Go? Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que le co-auteur et producteur d’Eilish était son frère, Finneas O’Connell, qui a comme surnom professionnel FINNEAS.

Créateur inné, né de parents musiciens, Finneas joue et écrit des chansons depuis son adolescence. Son groupe a joué le Warped Tour en 2015, et son premier single solo, «New Girl», a été rendu public en 2016. Lui et Billie avaient enregistré à la maison pendant des années avant que ses chansons soient publiées et mettent le monde de la musique en feu, et depuis lors, Finneas a gagné sa part de distinctions pour ses compositions et sa production de hits. Il se produit également régulièrement aux côtés de sa sœur, gérant les parties guitares et claviers. 

Taylor s’est connecté pour la première fois avec Finneas l’année dernière via Aron Forbes, un guitariste, producteur et auteur-compositeur qui a collaboré avec Billie et Finneas avec les groupes pop Halsey, BANKS, Donna Missal, One Direction et d’autres. À la fin de l’année dernière, Eilish a été nominée en tant que lauréate spéciale lors de l’inauguration des Apple Music Awards, et elle et Finneas ont été invités à jouer un intime morceau acoustique au Steve Jobs Theater au début du mois de décembre dans le cadre des festivités.

Avant l’événement, le directeur des relations artistes chez Taylor, Tim Godwin, et le réputé gourou de la guitare, Terry Myers, ont envoyé à Finneas plusieurs guitares Grand Pacific pour les essayer, y compris des versions avec différentes options de micros pour évaluer sa tonalité acoustique amplifiée préférée. Finneas est tombé amoureux de la Builder’s Edition 517 en acajou (table sunburst) et a opté pour un système électronique Baggs.

Myers a travaillé avec Finneas et son technicien guitare, Trevor Jackson, pour configurer les guitares en fonction de ses préférences de jeu, ce qui comprenait de la monter avec des cordes de calibres plus light (11s), une configuration que Myers dit plus courante parmi les guitaristes. La guitare a été beaucoup jouée sur scène pendant la représentation, vous pouvez le voir en ligne.

Peu de temps après, Finneas a demandé si nous pouvions lui faire une Grand Pacific Custom tout blanche pour jouer sur scène lors de sa première sortie solo, Blood Harmony, qui présente l’ensemble de ses compositions, avec son style vocal doux et agile. La guitare, une 517e Custom, présente un corps blanc arctique, tout comme le manche et le placage de tête, une finition Silent Satin, un filet en Sapele et une électronique Custom. Elle a fière allure sous les projecteurs, sur scène, en particulier avec l’éclat de sa finition blanche.

Nous avons également fabriqué une guitare Custom pour Billie. Le modèle de base était une 322e 12-Frets, tout en acajou. Les options Custom incluent une finition tout en noir satiné, un filet noir, une électronique Baggs et des illustrations Custom sérigraphiées sur la tête. Billie possède également une Taylor Academy 12-N, cordes nylon.

Bien que la pandémie du coronavirus ait forcé le report de la tournée de Billie, elle et Finneas ont profité de leur temps libre, pour travailler ensemble sur de nouveaux projets et diffuser des extraits de leur musique depuis leur maison, pendant le confinement. Vous pouvez trouver plus de vidéos sur le compte Finneas’s Instagram account, et écouter partout sa musique sur les plateformes de streaming.

Résumé des publications

« L’un des points majeurs du barrage V-Class est qu’il permet une gamme beaucoup plus large de guitares…. Beaucoup de ces différentes personnalités que nous intégrons dans les instruments sont significativement plus différentes qu’elles ne l’auraient été par le passé. »

Réflexions d’Andy Powers sur la collection Builder’s Edition dans une interview avec Guitar.com et Guitar Magazine

Alors qu’Andy Powers prône les vertus du barrage V-Class en tant que nouvelle fondation passionnante pour la conception des guitares acoustiques depuis ses débuts en 2018, notre collection Builder’s Edition récemment complétée comprend désormais neuf modèles distinctifs, tenant cette promesse audacieuse dans un cadre remarquablement tangible. Avec quatre nouveaux modèles ayant rejoint la famille début 2020 – la Builder’s Edition 324ce, la Builder’s Edition 12-cordes 652ce, la Builder’s Edition 912ce et la Builder’s Edition 816ce – les journalistes de la presse musicale ont sauté sur ces opportunités pour faire des bancs d’essai de ces guitares et découvrir leurs personnalités musicales uniques. Voici quelques faits marquants de ce qu’ils avaient à dire.

« L’avenir de Taylor Guitars est entre de bonnes mains.»

En janvier, Guitar.com, site Web & publication imprimée britannique, ainsi que Guitar Magazine ont publié de nombreux articles qui comprenaient des articles sur les Builder’s Edition 324ce et Builder’s Edition 816ce (voir ci-dessous le commentaire de Michael Watts sur cette dernière), ainsi qu’un article perspicace sur Andy Powers de l’éditorialiste en chef Chris Vinnicombe (qui a écrit la citation ci-dessus). Vinnicombe qui, au cours des deux dernières années, avait fait la chronique sur les débuts du barrage V-Class et de la Grand Pacific, a effectué une seconde visite à l’atelier d’Andy à Carlsbad, en Californie, où les deux ont discuté du processus d’Andy pour donner vie aux Builder’s Edition. Aussi déterminé qu’Andy peut l’être en discutant des nuances techniques d’un design particulier, il a révélé l’essence plus simple de son approche créative.

« Malgré sa profonde compréhension de l’anatomie et de la science des instruments de musique, le plaisir et l’accessibilité sont toujours au premier plan de l’esprit de Powers», écrit Vinnicombe. « Plus que toutes mes attentes», insiste-t-il. « la question est: est-ce qu’une guitare est agréable à jouer ? C’est finalement ce à quoi cela se résume, non? »

Vinnicombe observe également comment les talents d’Andy, associés aux ressources de fabrication de Taylor, permettent une conception véritablement poussée.

“Une partie de ce qui rend Powers unique n’est pas seulement sa capacité à traduire les dessins de son carnet de notes en instruments pleinement réalisés”, explique Vinnicombe. « C’est la capacité évolutive de ses conceptions, son aptitude à travailler avec l’équipe d’ingénieurs de Taylor pour concevoir des méthodes et même de nouveaux outils afin de les produire en nombre significatif, et la manière dont ses idées créent une plate-forme pour de nouvelles innovations ».

Builder’s Edition 324ce

Parmi notre gamme de guitares Builder’s Edition 2020, aucune n’a reçu plus de commentaires dithyrambiques que la Builder’s Edition 324ce. Notre nouvelle Grand Auditorium est conçue avec des bois de frêne Urban Ash, sources récoltées de façon responsable, ces bois sont récupérés à partir d’arbres qui doivent être retirés des zones municipales du sud de la Californie. Ce modèle présente un niveau de finition raffinée qui fait de cette guitare un rêve à jouer et est associée à une nouvelle saveur tonale qui a déclenché de la part des auteurs des chants de louanges.

Builder’s Edition 324ce

Pour commencer, Paul Riario de Guitar World a qualifié la Builder’s Edition 324ce de « guitare qui dégage une pure élégance » et a salué sa synthèse, son luxe et son style traditionnel, qui plairont aux musiciens pros. En ce qui concerne le son d’ Urban Ash, Riario a eu beaucoup de réflexions:

“Cela rappelle le bon acajou qui rayonne des aigus crépitants et des basses profondes, mais sa force sonore est qu’il sert consciencieusement des médiums chauds, doux et clairs”, dit-il. « Que vous jouiez fort ou doucement, on reste dans ce registre du médium, et sa voix mélodieuse est si détaillée que je me suis parfois retrouvé penché au-dessus de la rosace pour écouter sous différents angles, parce que je ne pouvais pas croire qu’une acoustique puisse sonner aussi bien en trois dimensions. C’est un son véritablement de qualité studio, j’oserais dire que même un micro bon marché aurait du mal à rendre le son mauvais. “

Bien sûr, la philosophie des Builder’s Edition consiste également à optimiser le confort de jeu pour donner aux guitaristes un enchainement musical aussi fluide que possible. Des critiques comme Christian Seaman d’American Songwriter ont répondu positivement à l’aspect ergonomique de la 324ce Builder’s Edition, notant que la forme du corps, le repose-bras (armrest) et le pan coupé biseauté permettent une expérience de jeu vraiment sans aspérité :

“C’est une guitare incroyablement confortable à jouer, assistée par toutes les facettes de sa construction”, écrit Seaman. “Le profil du corps augmente la facilité d’accès à tout le potentiel de la guitare, sa finition Silent Satin accompagne le guitariste et permet une sensation fluide et toujours parfaite, et bien sûr le manche Taylor convient à de nombreuses mains, petites ou grandes.”

Builder’s Edition 652ce

Cette toute nouvelle 12-cordes incarne la philosophie avant-gardiste de Taylor dans pratiquement tous les aspects de sa conception, depuis le pan coupé biseauté et le repose-bras jusqu’à la configuration des cordes à octaves inversées qui donne à la guitare un son clair et concentré. Les journalistes ont été généreux en éloge, applaudissant son confort de jeu et son profil de ton unique dans l’arène des 12 cordes. Intervenant sur Peghead Nation, Teja Gerken a parlé de la configuration à cordes inversées et de la facilité de jeu:

“Comme les autres Grand Concert 12 cordes Taylor que nous avons essayées, le Builder’s Edition 652ce WHB est incroyablement facile à jouer; vos doigts pourraient ne pas croire qu’ils jouent une 12-cordes », détaille Gerken. « Jouée acoustiquement, la guitare a un son brillant et affirmé. Le montage des cordes inversé est différent d’une configuration standard, la note fondamentale de chaque paire de cordes étant plus présente que la corde d’octave… »

D’autres commentateurs se sont concentrés sur la sensation fluide et presque électrique de cette 652ce, de la forme compacte du corps, de la configuration 12-frettes qui rapproche le chevalet de l’épicentre de la vibration sonore de la table, et du profil élégant du pan coupé biseauté. Art Thompson de Guitar Player a apprécié son manche élancé notant que les guitaristes trouveront facile d’explorer toute les possibilités sonores de la guitare:

“La facilité de jeu est impressionnante, grâce à un manche en acajou avec un profil équilibré et fin qui se tient magnifiquement dans la main, et une touche en ébène avec des bords arrondis, des frettes parfaitement calibrées et une action suffisamment basse sans que les cordes ne frisent “, écrit Thompson. « Je déteste dire des choses comme « garantie pour vous convaincre », mais le 652ce se joue si bien qu’elle peut faire sauter toutes les idées préconçues que les acoustiques 12-cordes gênèrent habituellement. Mais pas celle-ci, elle apparait si fluide et facile à jouer. “

Nathaniel Murphy joue la Builder’s Edition 652ce.

Builder’s Edition 912ce

La beauté de cette Builder’ s Edition a été un succès auprès des journalistes et des artistes. Le corps Grand Concert livre à nouveau ici une réponse douce et une sensation intime, complétée par le son chaud et riche du bois de lutherie en palissandre indien massif et de l’épicéa de Sitka. Le barrage V-Class, que nous avions initialement lancé dans la collection Builder’s Edition, reste le moteur musical finement réglé de ces guitares, et des journalistes comme Art Thompson continuent à exposer les avantages musicaux de notre système de barrage intérieur:

«La 912ce Builder’s Edition sonne parfaitement dans toutes les positions, et le sustain est merveilleux», dit-il. “Cela fait partie de ce que le barrage V-Class apporte, y compris un son exceptionnellement bien équilibré et ce sustain abondant. Jouez un accord et écoutez son uniformité tout le long de la touche. Les fréquences ne sautent pas ou ne révèlent aucun pic, même lorsque vous attaquez plus fort. Au contraire, ils se fondent dans des tons vifs et riches qui respirent en réponse à la dynamique de jeu. “

D’autres publications sur la 912ce ont mentionné sa sensation de jeu rapide et sa réponse tonale robuste, comme le précise Teja Gerken de Peghead Nation:

«Non seulement elle est commode à jouer, mais elle facilite également le jeu en haut du manche et les techniques rapides comme sur une guitare électrique», dit-il. «Le son de la guitare est enraciné dans la voix de la Grand Concert Taylor en palissandre: un son équilibré, riche et plus large que ce qu’on pourrait attendre d’un petit corps de guitare. La Builder’s Edition 912ce est un bel instrument pour les arpèges, et avec sa merveilleuse clarté sur tout le diapason, elle fera également un excellent choix pour l’accompagnement et la guitare solo, en particulier dans un cadre amplifié. “

Builder’s Edition Jam Session
Les guitaristes nominés aux Grammy Awards, Gil Parris (Builder’s Edition 912ce) et Bernie Williams (Builder’s Edition 816ce) jouent une reprise du classique «Summertime».

Builder’s Edition 816ce

Cela nous amène à l’innovation la plus radicale de notre gamme Builder’s Edition: la Builder’s Edition 816ce, une Grand Symphony électro-acoustique dotée d’un nouveau pan coupé Soundport, avec un orifice et d’autres finitions équilibrées. En examinant cette 816ce pour Guitar.com, Michael Watts se penche sur l’histoire et la fonction d’une deuxième ouverture sonore dans les guitares acoustiques avant de partager ses réflexions sur la façon dont ce choix fonctionne sur cette Taylor si particulière:

“L’instrument prend vie, avec une voix immédiatement ouverte et symphonique, ce qui nous donne l’impression d’être entourés par le son”, explique Watts. «L’ accordage en DADGAD et l’utilisation d’un médiator celluloïd de calibre moyen sur cette 816ce augmentent encore les performances, donnant aux aigus un éclat soyeux tout le long de la touche, tout en musclant les basses et les bas-médiums.»

Avec toute la collection Builder’s Edition maintenant disponible dans les magasins du monde entier, nous sommes ravis de penser aux nouvelles avenues musicales que les adeptes de Taylor vont certainement illuminer prochainement.

Présentation des sessions acoustiques Taylor

Il y a quelque chose de merveilleusement pur autour d’un guitariste, d’une guitare acoustique, et d’un microphone. Avec Taylor Acoustic Sessions, nous essayons de capturer la magie d’une performance acoustique intime, en nous rapprochant et en contactant des nouveaux venus captivants ainsi que des artistes de renom. Notre famille d’artistes s’étend à travers le monde et à travers les genres, et nous sommes ravis d’apporter pour la première fois ces portraits musicaux intimes dans ce Wood & Steel.

Cet épisode comprend trois sessions live que nous avons tournées au NAMM Show 2020.

Mimi Fox Knows What Love Is

La sorcière du jazz Mimi Fox s’éclate sur les guitares Taylor depuis des années. Elle aime particulièrement sa Builder’s Edition K14ce en Koa et en épicéa torréfié. (« C’est chaud mais pas trop chaud, c’est brillant mais pas trop brillant; elle atteint parfaitement ce qu’elle veut», dit-elle.) Elle met la guitare à l’épreuve avec cette interprétation de « You Don’t Know What Love Is» lors de la sortie de son dernier album acoustique This Bird Still Flies, mettant en valeur le son vibrant et contemporain de la guitare dans son style virtuose qui lui est propre.

Sae Banjoya apporte la lumière

L’auteur-compositeur-interprète Sae Banjoya a voyagé du Japon jusqu’en Californie pour jouer au NAMM et apporte sa voix passionnée à cette performance pétillante de «Koko Ni Aru Hikari». Dans cette session, Sae joue une Builder’s Edition 324ce, notre nouvelle Grand Auditorium fabriquée à partir de frêne urbain (Urban Ash), source responsable de bois.

Shane Hall guide le chemin

Avec son style acoustique audacieux et sa voix forte et soul, Shane Hall fait des vagues en tant qu’auteur-compositeur-interprète bluesy et guitariste sur Taylor. Ici, il interprète sa chanson «Lighthouse» avec une Builder’s Edition 324ce.

Le podcast Taylor’s From the Factory se rend à Nashville

Quelle est la guitare préférée de Bob Taylor? Comment Taylor s’approvisionne en bois de lutherie? Qu’est-ce que ça fait de gérer un lieu majeur dans l’une des villes les plus musicales du monde ?

Le podcast Taylor’s From the Factory répond à ces questions et à bien d’autres, avec des interviews d’experts de l’usine Taylor, d’artistes, d’ingénieurs du son, de producteurs, de promoteurs et plus encore. Avec nos propres hôtes Cameron Walt et Jay Parkin, nous sondons les esprits les plus branchés de l’industrie de la musique pour des échanges animés et de bonnes discussions de guitare à l’ancienne. Nous partagerons des démos de guitare et des performances d’artistes, ainsi que des conversations engageantes avec les voix les plus importantes chez Taylor Guitars.

Pour aider au lancement de cette édition numérique de ce Wood & Steel, nous sommes ravis de vous offrir notre tout premier podcast vidéo, et mieux encore, il s’agit d’un triple long métrage enregistré à Nashville à l’époque des Americana Awards de l’année dernière. Cameron et Jay explorent trois aspects différents de l’art musical: l’écriture de chansons, avec le faiseur de sons Marty Dodson; production, avec le producteur nominé et récompensé  David Huff; et l’ingénierie en studio, avec l’équipe des célèbres studios Southern Ground. Détendez-vous, profitez de la discussion et abonnez-vous à notre podcast From the Factory sur les Apple Podcasts, Spotify, Stitcher ou Google Play.

Nashville Friends Part 1: Marty Dodson

Air Date: May 13, 2020
Voir la vidéo

Marty Dodson, auteur-compositeur et fondateur du collectif musical SongTown, n’est pas étranger au monde Taylor, faisant partie de notre famille d’artistes depuis des années. Pour cet épisode, Marty partage des histoires sur sa carrière en tant qu’auteur-compositeur, y compris le temps qu’il a mis pour planter un clou dans le mur à la maison pour accrocher le disque d’or qu’il était déterminé à gagner. Marty révèle également des informations sur le processus d’écriture et les parties qui composent une bonne chanson.

Nashville Friends Part 2: David Huff

Air Date: May 22, 2020
Voir la vidéo

Producteur et batteur a Nashville, David Huff s’assoit avec Cameron et Jay pour discuter de l’influence musicale de son père sur sa vie et partager des histoires sur sa carrière de producteur dans l’un des bastions de la musique américaine.

Southern Ground Nashville

Air Date: May 22, 2020
Voir la vidéo

Southern Ground est un célèbre studio d’enregistrement à Nashville, au Tennessee, et possède un impressionnant catalogue, y compris des albums de Dwight Yoakam, Kacey Musgraves, Zac Brown, les Foo Fighters, Neil Young et de nombreux autres artistes de classe mondiale. Cameron et Jay discutent avec l’équipe du studio de leur matériel, de leur approche de l’enregistrement et de l’histoire de leur vénérable établissement.

Écouter tous les podcasts

McFly Hails the Heroes

Dans le monde de la musique, des artistes de tous genres se sont exprimés pour partager leur soutien et leur gratitude pour les efforts des travailleurs en première ligne, des premiers intervenants et des soignants à la suite de la pandémie de coronavirus. Le groupe de pop-punk britannique McFly a rejoint le chœur, et a monté une performance inspirante de leur chanson «All About You» à travers les barrières de la distance et de l’isolement dans chacune de leurs maisons respectives. Tous les bénéfices de la chanson pour le reste de l’année iront au UK National Health Service, qui se bat pour garder la nation en bonne santé et se remettre du COVID-19. Le groupe n’est qu’un parmi un nombre croissant d’artistes utilisant leurs voix pour diffuser la positivité et la créativité pendant cette période sans précédent et stressante pour tous, les auteurs-compositeurs et les groupes utilisant un éventail d’outils numériques pour apporter de la musique aux fans depuis chez eux.

Pour cet enregistrement, McFly a rassemblé (virtuellement) tout le gang, y compris les membres de la famille et même les animaux de compagnie, avec quelques fidèles GS Mini. Avec un montage vidéo intelligent et un message impressionnant pour soutenir les personnes mettant leur vie en danger pour protéger notre santé, la performance de McFly nous rend fiers de les avoir dans la famille d’artistes Taylor.

Brian Collins Shines a Little Love

Ajoutant à la liste des artistes qui font de leur mieux pour diffuser des messages de soutien et de solidarité en ce moment, le compositeur acoustique américain émouvant et virtuose Brian Collins a dirigé un groupe de plus de 60 musiciens, chanteurs et autres artistes dans une nouvelle version de sa chanson «Shine a little love.” Découpé à partir de séquences filmées dans des sous-sols, des salons et lors de petit-déjeuner à travers le pays, l’ interprétation de Brian nous demande de nous supporter mutuellement le plus positivement possible tout en pratiquant la distanciation sociale.

[Brian Collins photo credit: Annette McNamara]